Premier focus de notre série réseaux sociaux : Facebook ! Leader en France et dans le monde, Facebook représente une valeur sûre pour la plupart des entreprises. Il n’en reste pas moins que bâtir une présence n’est pas aisé. Voyons ensemble ses spécificités et à quels objectifs ce réseau social est en mesure de répondre.

Quelques chiffres avant tout : popularité et démographie

Facebook compte à ce jour plus d’1,9 milliard d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde, ce chiffre ne cesse d’augmenter au fil des trimestres. La France compte, à elle seule, quelques 30 millions d’utilisateurs, ce qui représente un peu moins d’un français sur deux ! 20 millions de français seraient actifs quotidiennement sur Facebook et une grande majorité utiliseraient leur portable pour se rendre sur la plateforme. L’âge moyen sur Facebook est de 22 ans; la plupart des utilisateurs français ont entre 18 et 39 ans. Facebook reste néanmoins le réseau social le plus utilisé des seniors également.

 

Quels objectifs ?

Facebook sera en mesure de répondre à vos objectifs de notoriété si vous vous investissez sur la plateforme et en maîtrisez les usages. Vous pourrez grâce à Facebook fidéliser une communauté de fans qui pourront se transformer en consommateurs !

Comment ?

Les outils à votre disposition :
  • Les pages : une entreprise qui souhaite se développer sur Facebook doit disposer d’une page et non d’un profil, comme on peut en croiser ! Les pages sont réservées à cet effet et offrent plus de possibilités que les profils dédiés aux particuliers. Elles disent tout de vous en un coup d’œil : adresse, lieu, identité visuelle, horaires d’ouverture, descriptif, etc.
  • Les groupes : réels vecteurs de notoriété pour les entreprises représentent l’aspect interactif que vous vous devez d’entretenir sur ce réseau pour générer du trafic vers votre page et vous faire connaître. Vous pouvez créer un groupe qui aura un fort intérêt pour votre secteur d’activité et/ou interagir dans les groupes existants. Attention à ne pas se positionner de façon trop commerciale, les membres font partie de ces groupes pour discuter, échanger, profiter de bons plans et non pour recevoir de la publicité traditionnelle.
  • Les boosts : on entre ici dans la partie promotionnelle de Facebook. Pour vous permettre de développer votre notoriété plus rapidement Facebook vous propose d’investir dans des campagnes de publicité sur sa/ses plateforme(s). Celles-ci s’avèrent efficaces et avantageuses si elles sont utilisées correctement car Facebook, grand collecteur de données, offre un ciblage très précis. Élément qu’il est très difficile de retrouver aujourd’hui dans les médias traditionnels.
  • La messagerie : Facebook messenger ne cesse d’évoluer et de permettre davantage d’instantanéité aux échanges. Les entreprises peuvent de la sorte montrer une disponibilité sans faille à toute personne en quête d’informations.
  • Les statistiques : Celles-ci vous permettront de garder un œil sur l’efficacité de vos productions et de prendre la température au regard de certains types de contenus ou sujets. Réel tableau de pilotage, analysez ces données soigneusement et tirez-en les conclusions pour améliorer constamment vos publications aux yeux de vos fans !

 

Quelques bonnes pratiques ; qu’est ce qui marche sur Facebook ?
    • Les visuels avant tout : ils captent l’œil et attirent vers le texte. Le fil d’actualité Facebook s’étend sur des kilomètres de long ! L’attention est d’abord portée sur un visuel (photo, création graphique, vidéo,etc.). Si visuel il y a et si il est attractif alors l’utilisateur se dirigera vers le texte. Créer des publications sans illustrations de propos constitue un gros faux pas !
    • Les concours et offres promotionnelles : 73% des utilisateurs de Facebook participent aux concours, c’est pour dire à quel point ils aiment ce genre de pratique.
    • L’interactivité : il ne s’agit pas juste de se montrer mais de vouloir échanger, c’est tout le principe de Facebook et ne pas jouer le jeu, vous sortira de la course.
    • Le relai d’information et le partage d’opinion : relayer des contenus intéressants pour vos fans et ne pas uniquement produire du contenu concernant vos offres. Pensez également que vous parlez à des gens et non à des cibles, les personnes recherchent du divertissement avant tout sur Facebook, la convivialité prime !

 

Pour développer sa notoriété sur Facebook, une entreprise doit donc disposer d’une page qu’elle animera de ses contenus mais aussi de relais d’information et de contenus conviviaux en mettant un point d’honneur à imager ses publications. Elle pourra, pour booster son nombre de fans, produire des contenus de type concours ou promotions et aura la possibilité de promouvoir des publications grâce à l’outil publicitaire du réseau. Elle sera également active sur ses propres groupes et/ou sur les groupes à fort intérêt pour sa cible et se montrera disponible sur sa messagerie !

Quelle fréquence ?

Nous ne nous sommes pas étendus sur le point épineux de la fréquence de publication car celle-ci varie et est spécifique à chaque activité ! Elle nécessite également de prendre la température et de faire quelques tests, Facebook est d’ailleurs une excellente plateforme pour sonder votre propre audience ! Vous pouvez faire appel à des tiers professionnels pour vous aider à développer votre présence efficacement et vous conseiller sur les pratiques de chaque secteur et sur les tendances actuelles.

Points forts / points faibles ?

Son audience est sans nul doute le plus gros point fort de Facebook ! Très large et diversifiée, vous pouvez toucher un très grand nombre de personnes et notamment grâce aux groupes. Facebook est également une plateforme évolutive et en perpétuelle croissance. Les possibilités ne cessent de s’y étendre.  Les professionnels sont chéris de Facebook qui met à leur disposition de nombreux outils marketing.

Côté points faibles, on rencontre les mêmes problèmes chez tous les géants d’internet, les changements récurrents d’algorithmes et la difficulté à démêler les objectifs de Facebook lui-même dans cette pratique. Certaines publications ne seront pas vues de vos fans alors qu’ils vous suivent !

Les jeunes (-18 ans) commencent également petit à petit à migrer vers de nouveaux réseaux sociaux plus innovants et surtout plus instantanés (Twitter,Instagram, Snapshat,etc.), si vous désirez toucher les plus jeunes, Facebook ne représente plus le meilleur levier d’action.

Dernier aspect soulevé en début d’article, il sera, aujourd’hui, difficile de démarrer une notoriété sur Facebook sans avoir recours à la publicité et sans y consacrer beaucoup de temps. Énormément de marques y sont aujourd’hui représentées et les utilisateurs ne likent plus aussi facilement qu’avant, à vous de vous investir davantage et de récolter les fruits de votre travail !
Nous répondons à vos questions en commentaire, alors n’hésitez pas à vous servir de cet espace pour échanger !

Nous revenons la semaine prochaine avec Youtube et ses usages ! Au plaisir !

Estelle Phalempin

 

Enregistrer