Notre tour des principaux réseaux sociaux se termine aujourd’hui avec Pinterest ! Réseau misant sur le visuel à l’image d’Instagram, Pinterest, lancé la même année, a également réussi à se faire une petite place au soleil. Voyons ensemble quels intérêts peuvent être poursuivis au travers de ce réseau !

Quelques chiffres avant tout : popularité et démographie

Pinterest réunirait un peu plus de 150 millions d’utilisateurs actifs par mois depuis fin 2016 dans le monde. Plus de 75 milliards d’idées y ont été épinglées sur quelques 1,5 milliard de tableaux. L’âge moyen des utilisateurs serait de 26 ans avec 30% des utilisateurs se situant entre 25 et 34 ans. Les américains en sont très friands le préférant à Twitter par exemple.

Pour ce qui est de la France, très peu de chiffres sont communiqués. Les français s’y partageraient chaque jour 1,2 million d’idées. Les catégories préférées des français sont la mode, la cuisine, la décoration, la culture et les Do It Yourself. La France est le seul pays où la catégorie culture est présente sur le réseau de par sa popularité auprès des utilisateurs !

 

Quels objectifs ?

Avec son principe d’épinglage d’idées visuelles, Pinterest est un vecteur intéressant de génération de trafic vers votre site internet. Il permet également de générer des leads, c’est à dire, un premier levier de contact et d’intérêt chez de potentiels futurs clients ! Dans un autre registre, Pinterest peut également soigner vos pannes sèches d’idées et être une source d’inspiration quel que soit le milieu dans lequel vous travaillez !

 

Comment ?

Cette étape risque d’être importante si vous ne connaissez pas le réseau car il fonctionne d’une façon un peu différente des réseaux communs. Celui-ci vous permet, comme beaucoup, de vous créer un compte à partir de votre compte Facebook ou Google pour plus de praticité. Choisissez ensuite vos centres d’intérêt, ce seront vos premiers abonnements. C’est ici que son utilité d’inspirateur déterminera vos choix, faites donc ceux-ci en fonction des thématiques portées par votre secteur d’activité.

Les outils à votre disposition :
  • Le fil d’actualité:  déterminé en fonction de vos abonnements, c’est votre page d’accueil !
  • Les tableaux : Pinterest fonctionne comme des tableaux de liège sur lesquels on épinglerait des images. Les tableaux sont donc des recueils d’images par thématiques, les vôtres ou celles des autres utilisateurs. Vous pouvez également inviter des membres à participer à vos tableaux et créer des tableaux privés !
  • Les pins: épingles en français, sont les contenus déposés sur la plateforme. Ils sont légendés des noms de l’utilisateur en question, de la date, d’une description et des commentaires.
  • Le bouton rouge « Pin it » ou « Enregistrer » : ce bouton vous permet d’épingler un contenu (inclus à Pinterest ou non) à un ou plusieurs de vos propres tableaux. Divers navigateurs permettent de télécharger un plug-in Pinterest qui vous permettra d’épingler tous types de contenus visuels hors Pinterest ! Donc les vôtres également !
  • Les abonnements : ils sont de 3 types : Membres, Tableaux et Thèmes. Les thèmes sont les abonnements que vous aurez déterminés en premier lieu, vous pouvez donc les modifier par la suite. Les tableaux sont des recueils créés par des membres. Ils vous permettent de vous abonner uniquement à ce qui vous intéresse chez quelqu’un et si tous les contenus produits ou épinglés par un membre vous intéressent alors vous pouvez vous abonner à lui pour voir la totalité de ses épingles dans votre page d’accueil !
  • Le bouton « + » : si vous n’avez pas le plug-in ou que vous désirez ajouter des images absentes de votre site internet, c’est à partir de lui que vous procéderez.
  • Les statistiques pour mesurer l’attrait de vos différents tableaux et pins.

 

Bonnes Pratiques
  • Épinglez les images de votre site ! Faites en sorte de disposer d’images qui mettent en valeur vos produits dans des scènes artistiques ou quotidienne ou de créations graphiques dans le cas de la promotion de services.
  • Créez des tableaux de vos images aux noms attractifs ! L’objectif est de susciter l’envie de s’y abonner, les images doivent également être de bonne qualité.
  • Ajoutez un bouton « Pin it »à chaque image d’articles de votre site pour inciter les utilisateurs à conserver et partager vos contenus sur Pinterest.
  • Faites confirmer votre site web en y ajoutant une ligne de code HTML. Cela vous permettra d’identifier le nombre d’épingles créées à partir de votre site mais aussi d’inclure la provenance logo à l’appui sur ces pins, un réel plus. Ce type de pin est éponymement appelé un « Rich Pin ».
  • Remerciez les personnes ayant épinglé vos contenus.

 

Points forts / points faibles ?

Le point fort de ce réseau est qu’il ne demande pas une implication assidue ni un temps considérable en comparaison avec les autres réseaux ! Les utilisateurs font en quelque sorte le boulot à votre place en épinglant les images de votre site ou celles que vous avez importées sur la plateforme. Et bien qu’il compte peu d’utilisateurs, certains secteurs (e-commerce, produits à destination d’un public féminin, et autres thématiques citées plus haut) peuvent réellement tirer partie d’une présence sur Pinterest car le taux d' »épinglage » peut parfois être très important.

Pinterest ne permet pas encore de faire de publicité en France. Le réseau tarde à implémenter cette fonctionnalité qui fonctionne pourtant dans de nombreux pays outre atlantique ! En dehors de cela, l’interactivité n’est pas non plus son fort, l’espace commentaire y est peu mis en valeur. L’objectif des utilisateurs sur Pinterest est réellement d’établir des tableaux d’inspirations ou d’intentions d’achat. C’est là ou la dimension sociale est laissée de côté, Pinterest aimant d’ailleurs à ne pas se qualifier de réseau social mais de système de collecte d’idées à part entière !

 

C’est donc sur cette divergence de point de vue que se termine notre séjour au pays des réseaux sociaux ! Nous espérons vous en avoir appris davantage sur les utilités et usages de ceux-ci. Notre liste n’était pas exhaustive, c’est pour cela que nous reviendrons ponctuellement avec des articles dédiés aux réseaux sociaux émergents.

Nous répondons à vos questions en commentaire, alors n’hésitez pas à vous servir de cet espace pour échanger ! Vous pouvez également nous faire part de vos propres points de vues.

 

 

Estelle Phalempin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer