Vous avez croisé cet acronyme « URL » dans plusieurs de nos articles précédents. Nous prenons donc le temps de nous étendre plus amplement sur ce sujet afin que ces notions soient plus claires et vous aident à améliorer votre communication. Qui aurait cru que 3 lettres pouvaient changer la donne ? Nous allons vous montrer que c’est le cas !

 

Qu’est ce qu’une « URL » ?

Venons en à la base. URL est l’acronyme anglais de Uniform Resource Locator, sa traduction ne vous dira pas grand chose : localisateur uniforme de ressource. Pour comprendre cette appellation, il faut comprendre le fonctionnement d’internet. Les URLs sont des adresses web qui permettent d’accéder à des ressources mises à disposition à distance. On appelle ainsi en français l’URL, une adresse réticulaire. Vous remarquerez que ce terme est très peu utilisé et que tous conservent l’acronyme anglais.

Une URL est donc une adresse web composée de caractères ASCII qui permet d’accéder à des ressources hébergées en ligne.

 

À titre d’exemple…

Nous décrypterons notre URL de site web (avec ajout du facultatif en jaune), section articles, constituée de tous les caractères suivants :  http://www.GoOnline.fr/blog/

  • la partie Http est le protocole de communication qui permettra à l’utilisateur d’atteindre un serveur web.
  • Cette partie peut être suivie d’un identifiant et d’un mot de passe (ici, ce n’est pas la cas mais la forme sera en général celle-ci si il y a lieu : « utilisateur:motdepasse@ »)
  • Les : servant à la séparation entre le protocole et l’élément suivant.
  • Les // permettent de préciser au protocole le chemin d’accès.
  • www.GoOnline.fr : est le nom de domaine de notre site web lui-même composé des www. (le sous domaine : le World Wide Web) sous-domaine, du nom de notre site GoOnline, deuxième niveau du domaine et de l’extension . fr, premier niveau du domaine. Ce nom de domaine peut aussi être remplacé par une adresse IP.
  • Le domaine ou l’IP peuvent être suivis d’un port, signifié en numéraire qui identifiera les ressources à atteindre de façon plus précise. (Ici, nous n’en avons pas besoin, en général le port est :80)
  • Le / permet de continuer le chemin, appelé chemin absolu vers la bonne page du site internet.

 

Vous pouvez également observer que les fichiers sur votre ordinateur sont également organisés de la même manière. Ceci est également une URL : C:\Users\Public\Desktop\Pictures

 

Il en est de même pour les liens hypertextes renvoyant au web ou à un envoi par mail tel que : mailto:quidam@example.com

 

De nombreux autres domaines utilisent l’URL tels que le partage de fichiers informatiques en ligne, FTP. Mais nous n’expliciterons ce sujet trop vaste dans cet article !

 

 

Règles applicables aux URL

Les URLs comme cité en introduction peuvent impacter votre référencement (SEO). Voici donc une liste de petites choses à garder en tête vis à vis des formats de vos URLs :

 

  • Logique d’une URL

La logique de votre URL est importante et garantira une lisibilité complète. Pour disposer d’URLs logiques votre site internet doit tout d’abord être hiérarchisé de la façon la plus limpide possible pour l’utilisateur. Les URLs de votre site suivront cette logique et vous n’aurez plus qu’à nommer vos nouvelles pages et articles dans cette suite logique en ajoutant par exemple une date ou un numéro pour vos articles. Faites en général en sorte que cette adresse puisse être retenue (on évitera donc le surplus de chiffres et lettres).

Cette donnée plaira autant à vos utilisateurs qu’aux robots référenceurs.

 

  •  Nom de domaine efficace

Vos URLs contiennent donc par essence votre nom de domaine. Celui-ci doit, bien évidemment, avoir été choisi soigneusement. Il s’agit ici aussi de pouvoir restituer le nom de domaine sans avoir dû l’écrire ou l’ajouter aux favoris. Il est, de plus, le centre de toutes vos URLs donc le plus grand soin est à lui accorder !

 

  •  URLs et Mots-clés

Certains sont partisans d’ajouter des mots-clés en URL, cela ne change que peu la donne au niveau du SEO. Enfin si cela tend à rendre les URLs très longues et pompeuses, cela desservira le premier point que nous avons vu et ne fera qu’entâcher le SEO plutôt que de le booster. Préférez inclure un seul mot-clé dans vos URLs, quitte à le choisir très méticuleusement et à en mettre 2 maximum !

 

  •  URLs courtes

Suivant le conseil ci-dessus, préférez des URLs courtes, elles sont plus logiques et faciles à retenir mais sont également préférées des utilisateurs et robots. Si vos URLs restent toutefois trop longues, car le chemin ou le sujet est trop complexe, certains outils web permettent de réduire vos URLs pour le partage (Réseaux sociaux par exemple) !

Voici nos deux préférés :

Le Google URL shortner

Bitly aux nombreuses analyses

 

  •  Établissez des redirections d’URLs

Si plusieurs pages ont des URLs différentes sur votre site, vous pouvez configurer votre robot.txt pour que la plus adaptée apparaisse en priorité, vous pouvez également bloquer des URLs non pertinentes par ce biais !

Pensez également à configurer vos redirections 404 et 301. L’erreur 404 correspond aux URLs comprenant le nom de domaine de votre site mais dont le chemin d’accès n’existe pas. La page 404, permettra d’avertir l’utilisateur et de le mener vers la page d’accueil, en général. La redirection 301, permet, elle, de rediriger l’utilisateur et les robots qui disposent d’une ancienne URL qui n’existe plus vers l’URL utilisée dorénavant. Pensez donc bien à effectuer des redirections lorsque vous supprimez des pages ou en changez les adresses afin de ne perdre personne en chemin !

 

Maintenant, au travail ! Et n’hésitez pas à nous contacter pour tous vos besoins d’optimisation SEO !

 

Estelle Phalempin