Cette semaine nous n’avons cessé de croiser cette vidéo d’un expert TF1 décrivant un nouveau réseau social, Discord, qui aurait été créé par les sympathisants au parti d’extrême gauche, les Insoumis. Nous connaissons très bien Discord et aimerions vous expliciter l’origine de cette polémique.

 

Le résumé

C’est donc samedi dernier que la boulette a été commise. Un chroniqueur web de la rubrique « Web Side Story » de TF1 se veut être didactique en expliquant aux téléspectateurs et à l’animatrice que les Insoumis ont créé un réseau social qui s’apparente à Facebook pour s’organiser, se mobiliser et discuter.

Or, la majorité des informations mises en avant lors de cette parenthèse sont fausses. S’il s’agit juste de maladresses de propos, le mini-reportage en compte alors beaucoup ! Nous nous questionnons sur la réelle expertise de ce chroniqueur mais aussi sur la qualité de son travail de recherche. Il n’est, en effet, pas compliqué de trouver ce qu’est réellement Discord. En effectuant une simple recherche Google par exemple ; titre du site en question : « Discord – Free Voice and Text Chat for Gamers ».

 

La Vidéo


Discord à été créé par les Insoumis selon TF1Vidéos buzz

Mais qu’est ce donc que Discord alors?

Discord est un logiciel et non un réseau social pour commencer. Ce logiciel, créé il y a deux ans en Californie, est un VOIP qui permet aux utilisateurs de discuter avec la voix ou par message texte. À première vue cela s’apparenterait plus à un logiciel comme Skype qu’à un réseau social tel que Facebook !

Discord est, de plus, nativement massivement utilisé par les gamers, comme le précise le titre du site, d’ailleurs. Ceux-ci l’utilisent pour échanger vocalement ou textuellement car comme indiqué, justement cette fois, par le chroniqueur des canaux de discussions, à l’image du fonctionnement d’un forum, peuvent être créés pour discuter de sujets segmentés.

Et quant aux chiffres annoncés, Discord compte à ce jour plus de 45 millions d’utilisateurs à travers le monde. Ce ne sont donc pas les 8 000 Insoumis qui en font la totalité de la population, loin de là !

 

Conséquences

Nous en venons à nous questionner sur le sérieux de ce genre de reportages et sur les personnes qu’ils bernent parce que l’information n’était pas difficile à dénicher et ne demandait pas un travail d’investigation de plusieurs heures. Quel est donc le but de ce genre de bulles informatives si ce n’est de désinformer et/ou de dramatiser ?

De plus, les visuels d’affiches et événements présentés en fin de chronique comme issus de Discord n’en sont rien. Ils proviennent d’une autre plateforme. Cela est même plutôt frappant, le design est différent et des fonctionnalités absentes de Discord sont visibles…

Nous restons tout à fait circonspects devant ce type de reportages qui véhiculent des idées fausses auprès d’un public large.

Et vous, que pensez-vous de ce raté ? Intentionnel ou non ? En aviez-vous entendu parler et comprenez-vous la polémique ? Nous attendons vos ressentis !

 

Estelle Phalempin