Une version infographique résumée et imagée est à télécharger, ici, ou à visionner en fin d’article !

 

Auparavant, lorsqu’une personne cherchait une entreprise, elle ouvrait les Pages Jaunes et consultait les listes d’artisans et commerçants par spécialité. Aujourd’hui, les moteurs de recherche sur internet ont remplacé ce précieux outil. Le réflexe est d’autant plus fréquent que de plus en plus de personnes disposent d’un smartphone et naviguent en permanence sur le web. Selon un sondage réalisé par l’IFOP en 2015, 84% de français achètent en ligne et 90% effectuent des recherches en ligne avant d’acheter en magasin physique. Pour cette raison principale, il est primordial pour les entreprises – et même celles de petite taille – de disposer d’une ou de plusieurs interfaces sur internet.

 

Quelques chiffres…

27% des PME n’ont pas de site internet et encore 10% de plus ne sont pas présentes sur les réseaux sociaux. Alors qu’un communiqué 2015 d’E-mail brokers démontre cependant que 81% des entreprises ayant fait faillite en 2013 n’avaient pas jugé utile de disposer d’une communication en ligne. Certaines entreprises ont pris les devants il y a quelques années mais laissent leur site et réseaux sociaux en standby : 74% des sites internet ne sont plus mis à jour depuis plus d’un an et 31% ne sont pas conformes et comportent des erreurs. Ce qui représente également un risque de nuisance à l’image de l’entreprise et une perte importante de clients potentiels.

81% des entreprises ayant fait faillite en 2013 n’avaient pas jugé utile de disposer d’une communication en ligne

 

Quels avantages ?

Les avantages à être visible sur la toile sont, toutefois, nombreux. L’entrepreneur dispose à l’aide d’outils web d’interfaces visibles et disponibles 24h sur 24 et 7 jours sur 7, d’une publicité permanente à moindre coût, de vitrines sécurisantes et crédibilisantes et d’un élargissement conséquent de sa base client. Les entreprises ayant engagé des frais en communication web déclarent même à 71% ne pas regretter cet investissement et 49% déclarent même avoir réalisé un chiffre d’affaires plus conséquent depuis la mise en place de ces nouveaux outils (chiffres provenant d’un sondage 2015 de SalesForce).

 

Une utilité trop négligée

En effet, ne pas parier sur les avantages du net peut aussi s’avérer dangereux et nocif pour l’activité des entrepreneurs. Pouvoir répondre aux critiques parfois acerbes et contrer certaines attaques s’avère être primordial. Les exemples pleuvent malheureusement dans les médias, comme ce boulanger qui a reçu des critiques négatives sur la qualité de ses viennoiseries sur Facebook et n’a pas jugé utile d’y répondre, ce qui a eu pour conséquence d’entacher sa réputation et s’est traduit par une perte conséquente de clients.

 

Pour plus d’informations et des conseils personnalisés, vous pouvez nous contacter par mail et par téléphone.

 

 

Estelle Phalempin

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer